TOUT SUR LE NOUVEAU TISSU POWER WOOL®

Gary Smith, DG de Polartec® nous explique le pouvoir du mélange mérinos et polyester

DSCN2846

 

Les nouveaux tissus et matières apparus ces dernières saisons changent notre façon de gérer l'ensemble du 'système 3 couches'. Après ces dernières années l'apparition et la démocratisation de nouvelles membranes de plus en plus respirantes pour la troisième, la couche protectrice ; le succès grandissant des isolations synthétiques ou dans un mix duvet / polyester aux propriétés étonnantes pour les secondes couches, c'est désormais au tour de la première, celle en contact avec la peau d'attirer les feux de la rampe. Qui de mieux que Gary Smith, CEO (Chief Executive Officer) de Polartec®, pour nous expliquer dans le détail les vertus de la dernière prouesse technologique dont tout le monde parle cet hiver : le Power Wool™, qui associe la laine mérinos et la fibre polyester dans un même tissu.

 FR-Power Wool-rev

 

Quel est le secret de ce nouveau tissu, pourquoi et comment associer ces deux matières?

Beaucoup de questions en une seule... Je porte du mérinos –en version-Power Wool®- dès que je peux, comme aujourd'hui : c'est tellement confortable. La laine mérinos est une matière merveilleuse à porter à même la peau. Mais elle a également quelques limitations : fragilité, temps de séchage et durée du shape du vêtement limitée dans le temps.

Et du côté des avantages, en dehors du confort inimitable du mérinos ?

En fait, le cœur de la laine mérinos, avec sa fibre très fine, possède une structure 3D en ondulation unique. C'est ce qui lui apporte cette élasticité naturelle si agréable au toucher, ce côté stretch mécanique, qui fait que le vêtement suit tous vos mouvements. Mais cette structure 3D fait beaucoup plus. En créant un volume se remplissant d'air, la laine mérinos isole du froid, offrant un pouvoir calorifique non négligeable, que n'a pas la fibre polyester. Le mérinos, de part la structure très fine de sa fibre a également un très gros pouvoir d'absorption et de dispersion de la vapeur d'eau.

Autre avantage non négligeable, le mérinos est naturellement anti odeurs, comment ça marche ?

Là encore, c'est du à la structure 3D de la fibre. Laissant mieux circuler l'air en son cœur, les molécules indésirables se dégradent plus facilement.

Un matériau naturel vraiment magique ?

Presque. Le souci, c'est qu'une fois chargé d'humidité, il mettra longtemps à sécher, à évacuer cette humidité. Et même si, une fois humide, un vêtement en mérinos reste chaud, le confort n'est plus le même. Il devient plus lourd, s'avachit, c'est beaucoup moins agréable à porter. De plus, le mérinos se déforme trop facilement, du coup le shape initial donné au vêtement dure moins longtemps. Le prix à payer de la forme de sa fibre : la structure en bouclette qui apporte ce côté stretch se 'détricote', perd sa forme plus facilement. Et enfin, à cause de son extrême finesse, on obtient un tissage fragile, sensible aux accros et qui bouloche rapidement.

magique

Autant de limitations qui disparaissent quand on l'associe avec une fibre synthétique !?

Exactement ! Et là, ça devient vraiment magique. Tout le défi était de trouver la bonne façon de les associer en une maille bi-composants, qui utilise des fils différents pour chaque face du tissu. Si tu regardes la structure au microscope, Polartec® a réussi à obtenir un tissage aux nombreux avantages, avec deux surfaces très proches mais bien distinctes. En s'accrochant l'une à l'autre, elles créent un espace naturel supplémentaire entre elles, où l'air, qui est un excellent isolant, se retrouve piégé, améliorant encore la régulation thermique. La partie polyester (ou nylon) qu'on retrouve sur la face externe est naturellement hydrophobe, attirant l'humidité absorbée par la laine vers l'extérieur et la dispersant, le tissu sèche alors rapidement. Du coup, une fois qu'on a transpiré, on n'a plus cette sensation de moiteur qu'on a avec du 100% mérinos. Grâce à la mémoire de forme du tissage en fibres synthétiques, le vêtement obtenu gardera son shape pour longtemps ; et côté durabilité, plus de soucis non plus à se faire, la face externe en polyester ou mieux encore en nylon pour les besoins les plus rudes, résistera bien mieux aux frottements comme aux accros.

C'est vraiment le meilleur des deux mondes sans les inconvénients !

C'est ça. C'est plus qu'une association win-win. Le résultat est supérieur à la simple somme des composants. C'est comme pour la recette du 'Peanut Butter Cups' : tu mélanges du beurre de cacahuète avec du chocolat et le résultat obtenu est encore meilleur !

Peanut-Butter-Cups

Propos recueillis par Laurent Molitor

 

Selection

L'Hydratante de Mé Mé !!

L'Hydratante de Mé Mé !!

Mé-Mé, la marque 100% française et bio de boissons au thé Matcha revient avec une...

Nouvelle Asolo : BLADE A-Fast

Nouvelle Asolo : BLADE A-Fast

Gros coup de coeur pour cette nouvelle chaussure légère et confortable multi-activité aux  lignes dynamiques...

La PEDROC 2 SUPERLIGHT DE SALEWA

La PEDROC 2 SUPERLIGHT DE SALEWA

120 grammes de technicité pour une veste déperlante, compacte et coupe-vent aux tissus certifiés bluesign®...

SALOMON XA ENDURO

SALOMON XA ENDURO

La XA Enduro vous invite à sortir des sentiers battus pour créeer vos propres itinéraires...

LA RUNOUT GV D'ASOLO

LA RUNOUT GV D'ASOLO

Pour l’approche ou la via ferrata, ASOLO complète sa gamme cet été avec la Runout...

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Notre magazine / Abonnements

 

ESCAPE 62 Couv

Abonnez-vous à notre magazine
100% dédié à l'univers ski et outdoor

Nos partenaires

 

ekosport logo